Suivez-nous sur

Pontarlier
Tel. N° 03 81 21 24 62

Besançon
Tel. N° 03 81 21 24 62

 

Jérôme Notin, directeur général du site cybermalveillance.gouv.fr, est l’invité de Mathilde Munos. "Il y a un un grand nombre de demande d'information", confirme Jérome Notin, qui estime que la sécurité informatique "peut être une raison de la fracture numérique".

 

Les tentatives malveillantes ont été multipliées par 10, surtout sur le hameçonnage : "Plus de 400% d'augmentation de tentatives d'hameçonnage ont été constatées", explique-t-il, en raison du télétravail, qui incite les criminels à récupérer les données comme votre login ou votre mot de passe.

 

L'ordinateur personnel est beaucoup moins bien protégé, en revanche l'entreprise est responsable de la sécurité de l'équipement personnel qu'elle confie : "Avec votre système personnel, vous apportez les risques de votre machine dans l'entreprise", prévient-il, "Et avec un rançongiciel, votre machine sert aux criminels à entrer dans le système de votre société".

 

Risque croissant sur les téléphones portables

 

Le risque existe aussi sur les téléphones portables, avec des virus spécifiques, mais "moins déployés que sur les ordinateurs portables ou fixes". Il réside dans les applications à ne pas télécharger. Pour les détecter, il conseille de "toujours se connecter sur les magasins officiels de votre téléphone". Quant aux sites de e-commerce : "Toujours regarder la réputation, sur le moteur de recherche, les avis, pour repérer les arnaques"

 

« L'une des premières application virus était celle d'une carte GPS qui promettait de repérer des personnes contaminées autour de soi »

 

Il rappelle qu'il faut aussi être vigilants envers les sites qui sortent de terre pour vendre gel hydroalcoolique, masques ou médicaments. Qui sont ces pirates ? Pour Jérôme Notin, cela va toujours "de la petite crapule individuelle qui travaille dans le garage de ses parents , à des gens très spécialisés dans la collecte de données, d'autres dans le code". Ce sont donc les même techniques que d'habitude, mais les pirates "adaptent les messages aux 'couleurs du coronavirus.

 

 [SOURCE]

Scroll Up
Mentions légales Plan du site Accès à distance à votre poste X.